Cette semaine fut surtout consacrée à la découverte des autres chevaux évoluant avec lui, montés, et présents à proximité, comme ceux de la grande écurie et de la station des Haras Nationaux. La concentration n'était pas des plus performante, mais Monsieur fut peu bavard, pas du tout bagarreur et à peine rouleur de mécanique. Juste, un petit air avec les étalons du Haras pour former un boys band ;-)
Pour le reste, hongre ou jument, cela ne le gêne pas. Juste intrigué par le bruit des chevaux sautant sur la carrière avec lui. On espérer maintenant que les bois alentours ne vont plus ressembler à des marécages pour prendre davantage l'air.