Comme beaucoup de centres équestres urbains, la S.E.B. manque cruellement d'espace. Mais hier, on a pu terminer les clôtures électriques de deux des nouveaux paddocks de détente. Donc ce matin, on a pu y lâcher Voltaje avant qu'il n'y ait trop de va-et-vient.
Comme il connaît bien les clôtures électriques, il les respecte bien, mais quand il aperçoit une jument passant au loin. On lui a quand même laissé le licol pour cette fois-ci.
En plus, comme la semaine a été chargée en découvertes et que l'herbe est abondante, il n'a pas demandé son reste : le nez dans l'herbe, à déambuler tranquillement, en chassant les mouches déjà présentes avec sa queue encore un peu courte ;-)









C'est donc une activité à laquelle il va pouvoir s'adonner dorénavant très régulièrement :-)